Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/03/2017

Lyon 89 - À Lyon, une expérimentation pionnière de justice restaurative

Depuis début 2016, une expérimentation est en cours dans les chambres correctionnelles du palais de justice de Lyon. Pour la première fois en France, avocats et magistrats ont conclu un partenariat pour développer des mesures de justice dite restaurative, c’est à dire des rencontres entre personnes victimes et accusées, avant le procès.....

En effet depuis le 1er mars 2016, une expérience inédite en France a été mise en place à Lyon. Encadrées par des avocats honoraires réunis au sein de l’association Avhonor, des rencontres sont organisées en pré-sentenciel – c’est à dire avant le procès – pour que victime et accusé puissent discuter en face à face.

« Nous avons créé cette association en rébellion à ce qui se passait jusque là, car malgré la loi d’août 2014, il n’existait rien en pré-sentenciel », explique Alain Aucoin, président de l’association.

Comme une surprise et sans grand bruit, la loi du 15 août 2014 avait en effet introduit l’article 10-1 disposant que

« À l’occasion de toute procédure pénale et à tous les stades de la procédure, y compris lors de l’exécution de la peine, la victime et l’auteur d’une infraction, sous réserve que les faits aient été reconnus, peuvent se voir proposer une mesure de justice restaurative ».

 

Lire la suite
____________________
____________________

 

11:45 Publié dans Article du jour | Tags : justice | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.