Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/11/2016

PS - Deux candidats si semblables pour faire reculer la France

24 novembre 2016

A l’issue de plusieurs mois de surenchère ultralibérale et réactionnaire dans le cadre de la primaire de la droite, les deux finalistes ne pouvaient qu’affirmer des mesures autoritaires et inégalitaires.

C’est ce qu’a confirmé le débat qui s’est déroulé ce soir entre François Fillon et Alain Juppé, dans lequel les différences ont été moins marquées que les convergences.

Ces deux anciens Premiers ministres ont en partage la casse des services publiques, la suppression drastique du nombre de  fonctionnaires, le report de l’âge de la retraite, l’augmentation du temps de travail, l’autoritarisme à tous les étages… Une droite dure et conservatrice, pour ne pas dire réactionnaire. Une droite d’un autre temps.

Les deux sont donc d’accord sur la cure antisociale qu’ils souhaiteraient imposer aux Français. Ils ne divergent que sur son mode d’administration : par la force et une confrontation totale et radicale pour l’un, par la durée et dans ersatz d’union nationale pour l’autre.

Alors que tant d’efforts ont été investis pour redresser la France et que ces efforts portent maintenant leurs fruits, alors que tant de mesures de progrès ont été réalisées et qu’elles redessinent déjà notre société,  alors que tant de défis pèsent aujourd’hui sur notre société et que ne pas les relever aurait de graves conséquences, les Français ne doivent pas s’y tromper : aucun de ces deux candidats de droite ne représente un choix souhaitable pour notre pays.
______________________
______________________

Les commentaires sont fermés.