Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/06/2016

Projet France - Premiers résultats

Cela fait trois semaines que Le Projet France existe et qu’il prend forme grâce à vos contributions.

Depuis le 22 mai, une vingtaine de consultations ont été lancées autour des deux premières thématiques, « Changer la politique » et « Redémarrer l’économie ». Vous avez aussi été très nombreux à soumettre un thème au débat collectif pour en faire la prochaine thématique. Nous avons d’ailleurs de nouveau proposé au vote les 10 thèmes les plus populaires, parmi les plus de 1.000 propositions, afin que vous puissiez sélectionner les prochaines thématiques du Projet France.

Nous avons donc clos les premières consultations, auxquelles vous avez été en moyenne 2.000 à répondre, pour vous en présenter les résultats et les propositions qu’elles ont suscitées chez les Artisans du Projet.

Vous êtes ainsi 81% à vous déclarer prêts à participer à des assemblées citoyennes. Parmi vos propositions : le droit pour un tiré au sort de refuser avec un nouveau tirage au sort pour le remplacer, la garantie de l’emploi pendant cet engagement, …

A la question Quelles orientations vous paraissent les plus importantes pour changer la politique ?, vous avez choisi « le renouvellement et la diversité sociale des élus » (15%), « la suppression du Sénat ou son remplacement avec la participation de citoyens » (13,6%) et « la valorisation du vote blanc » (12,6%). Vous avez aussi été nombreux à porter des mesures fortes comme Nadine qui propose un septennat non renouvelable et le non cumul des mandats limité à un renouvellement ou William qui suggère un droit de regard sur ce que font les élus pendant leur mandat et la possibilité de les révoquer, ou encore Boris qui défend lui un contrôle citoyen sur le respect des promesses de campagne.

S’agissant des réformes favorables au Made in France, vous avez privilégié presque ex æquo « la préférence pour les entreprises françaises sur les marchés publics » et

« une lutte plus active contre le dumping social » avant « une TVA à taux réduit sur les produits labélisés Made in France ». Vous avez majoritairement proposé un travail sur les labels : label Consommation citoyenne insistant en particulier sur l’aspect local du circuit producteur-consommateur et sur un pourcentage minimum de valeur réellement créée en France, label Entreprise citoyenne en faveur des entreprises qui contribuent au redressement économique, social et écologique de notre pays.

Enfin, sur les banques, ce sont « la lutte contre la fraude fiscale », « les crédits aux entreprises » et « l’orientation de l’épargne vers les TPE/PME » qui ont remporté vos suffrages pour une banque utile qui soit davantage au service des citoyens, des entreprises et de l’économie. C’est le sens du témoignage de Julien que nous avons voulu partager avec vous : « Je dirige une TPE et j’ai toujours du mal à illustrer les soi-disant taxes assommant les TPE/PME. En revanche, les besoins en trésorerie, l’accès aux crédits, les délais de paiement face aux plus grosses entreprises; le manque de confiance de ces acteurs sont bien une réalité. La banque doit financer l’économie réelle, celle qui crée des emplois. Pourquoi ne pas réinventer un contrat tripartite Banque publique/banque traditionnelle/entreprise lorsque le projet de développement favorise l’emploi durable? »

Lire la suite
________________
________________

Les commentaires sont fermés.