Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/04/2015

Non Fiction - Les mots de Marine Le Pen : double discours ou réelle inflexion républicaine ?

Résumé : Dans un ouvrage stimulant, Cécile Alduy et Stéphane Wahnich se penchent sur la mue du Front national sous l’angle de la sémantique.

Déclaré mort au lendemain des élections présidentielles de 2007, le Front national est revenu aujourd’hui au cœur de la vie politique française. Pas une semaine en effet où l’on ne disserte sur la stratégie de dédiabolisation impulsée par Marine Le Pen, sa traduction dans les sondages ou les dérapages de ses cadres. Les observateurs de la vie politique débattent sans relâche sur la « vraie nature » de ce parti et s’acharnent à prouver si, oui ou non, il a pris un virage républicain.

Et si certains constatent avec inquiétude les mutations du Front, pointent la persistance de certains positionnements polémiques et s’émeuvent avec incrédulité de sa montée en puissance électorale, d’autres affirment, au contraire, qu’il a changé et que sa stratégie de normalisation a modifié en profondeur son logiciel idéologique.

L’ouvrage de Cécile Alduy et Stéphane Wahnich, Marine Le Pen prise aux mots, s’inscrit dans ces débats et leur apporte un éclairage nouveau puisque les auteurs focalisent leur étude sur le discours de la présidente du Front national. A l’heure où la bataille lexicale fait rage dans les débats politiques, cette approche originale a le mérite de rationaliser les passions de chacun et offre un cadre d’analyse neutre pour décrypter efficacement la portée du discours frontiste. L’objectif de cet ouvrage est donc double: il s’agit à la fois de tracer les contours de ce que dit Marine Le Pen et de comprendre comment son discours accompagne sa stratégie de « respectabilisation ».

Lire la suite
____________________
____________________

10:30 Publié dans Analyses | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.