Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/11/2014

Le triste retour de la vraie courbe de Phillips, Gilles Raveaud, Alternatives Economiques n° 338 - septembre 2014

L'économiste et statisticien néo-zélandais Alban W. Phillips mit à jour en 1958 une relation décisive en étudiant le chômage et les salaires au Royaume-Uni sur près d'un siècle (1861-1957) : lorsque le chômage augmente, les salaires baissent. La "courbe de Phillips" était née.

Mais cette courbe a rapidement été corrompue par Paul Samuelson et Robert Solow. Dès 1960, ils remplacent les salaires par les prix et affirment qu'il serait possible de faire baisser le chômage en augmentant l'inflation. Cette étonnante proposition devait logiquement être réfutée durant les années 1970 et conduire à l'abandon de la courbe de Phillips-Solow-Samuelson.

Lire la suite
_______________________
_______________________

20:49 Publié dans Réflexions | Tags : alternatives economiques | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.