Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/08/2015

Plénière de clôture : discours de Manuel Valls


Plénière de clôture : discours de Manuel Valls par PartiSocialiste

Valls : "Quand on est chez les socialistes, on ne se siffle pas !"


Valls : "Quand on est chez les socialistes, on... par LCP

Cambadélis Les Verts et extrême gauche


Cambadélis Les Verts et extrême gauche par LCP

Plénière de clôture : discours de Jean Christophe Cambadélis


Plénière de clôture : discours de Jean... par PartiSocialiste

Plénière de clôture : Discours de David Assouline et Laura Slimani


Plénière de clôture : Discours de David... par PartiSocialiste

"Macron démission", le PS divisé pour la clôture de l'université d'été

A La Rochelle, dans les ateliers

JM Ayrault, PA Muet - Conférence : Prélèvement à la source

Comment rendre l’impôt plus progressif pour tous les Français ? Jean-Marc Ayrault et Pierre-Alain Muet ont évoqué des pistes pour aller vers plus de justice fiscale.

La question de la justice sociale, qui passe par une imposition plus juste « est au cœur de la démarche des socialistes », a rappelé Jean-Marc Ayrault, relevant que beaucoup a été fait depuis 2012 (création d’une tranche supérieure de l’impôt sur le revenu, plafonnement des niches fiscales, taxation des revenus du capital…). Toutefois il reste à faire pour atteindre la progressivité complète. Et cela débute par l’instauration du prélèvement à la source, qui existe déjà dans la quasi-totalité des pays européens.

H. Védrine, J.M. Le Guen - Conférence : Où va le monde ?

La gravité de la situation internationale interfère directement sur la situation politique en France. Jean-Marie Le Guen et Hubert Védrine se sont interrogés sur l’état du monde.

Dans un monde où l’information circule de plus en plus vite, « nos concitoyens sont très attentifs à ce qu’il se passe dans le monde, et ont le sentiment qu’il y a une interaction forte avec leur vie quotidienne », a constaté Jean-Marie Le Guen. Cette analyse a des conséquences sur les élections nationales. « Il est nécessaire de répondre à ces angoisses créées par un monde très anxiogène ».

Conférence : les fractures françaises

Réputés pessimistes et crispés sur certains sujets de société, les Français apparaissent pleins de paradoxes dans une nouvelle étude menée par lIfop et la Fondation Jean Jaurès. Alors quel est le véritable rapport de nos concitoyens à la politique, aux institutions ou à la mondialisation ?

A la question « Peut-on fait confiance à la plupart des gens ? », 79% des personnes interrogées par l’IFOP montrent un fort niveau de défiance. Idem vis à vis de leurs représentants, 66% estiment que la plupart des hommes et des femmes politiques sont corrompus.

La sécurité sociale professionnelle

Pascale Gérard animait cette année encore un atelier consacré à la sécurité sociale professionnelle, « un atelier durable » dont le public est constitué de « fidèles » qui travaillent à nourrir la réflexion et l’action poursuivies par le Parti socialiste depuis plusieurs années.

La secrétaire nationale au travail, à l’emploi, et à la formation professionnelle a rappelé la doctrine rédigée par le Parti socialiste en 2011 qui définit la sécurité sociale professionnelle comme le droit à la qualification, à la requalification et à la mobilité protégée comme un droit pour tous, effectif, tout au long de la vie professionnelle.

L'économie du nouveau monde

L'économie du nouveau monde est une économie interconnectée, humaine et relocalisée préparant la transition énergétique. Le numérique représente un potentiel de croissance et d'emploi.

L'économie du nouveau monde est une économie interconnectée, humaine et relocalisée préparant la transition énergétique. Le numérique représente un potentiel de croissance et d'emplois alors même que la montée en puissance d'un modèle d'économie collaborative où les consommateurs sont aussi producteurs est susceptible de remettre en question notre modèle de production de biens et de services.

La fiscalité, outil de la transition énergétique ?

L’idée d’une fiscalité écologique est à la fois applaudie et décriée. Mais d’abord, de quoi parle-t-on exactement quand on évoque une fiscalité au service de la transition écologique ?

Frédérique Espagnac a réuni Lorelei Limousin, membre du Comité pour la fiscalité écologique au nom du Réseau Action Climat, Christophe de Perthuis, Professeur d'économie à l'Université Paris-Dauphine, fondateur de la chaire d'économie du climat et Daniel Vasseur, économiste, afin de faire le point sur ce qui a été fait et ce qu’il reste à faire en matière de fiscalité écologique. Et surtout, comment le faire ?

Université d'été 2015 : La République pour la fraternité


Université d'été 2015 : La République pour la... par PartiSocialiste

29/08/2015

Pervenche Berès, eurodéputée PS: «former l’union dans notre diversité»


Pervenche Berès, eurodéputée PS: «former l... par rfi

Université d'été 2015 : Face aux crises européennes, quel sursaut ?


Université d'été 2015 : Face aux crises... par PartiSocialiste