Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/01/2014

Le Monde - La transition écologique est une politique de compétitivité | Par Pascal Canfin (ministre délégué auprès du ministre des affaires étrangères, chargé du développement )

Le premier pilier de l'écologie politique en responsabilité est la recherche d'une nouvelle prospérité. Nous n'avons qu'une planète et tous ses indicateurs sont au rouge. En choississant d'accueillir en 2015 le sommet sur le climat qui doit déboucher sur l'accord international tant attendu et si nécessaire, la France porte une responsabilité particulière, et c'est tout à son honneur.

Nous devons montrer l'exemple, être l'un des pays où s'invente une nouvelle prospérité. Nous sommes deux fois plus riches qu'en 1974, date officielle du début de la « crise ». Mais sommes-nous deux fois plus heureux ? Nous connaissons tous la réponse. Cela veut dire que nous devons inventer un autre modèle. C'est là sans doute le cœur de la différence entre l'écologie politique et le « productivisme » de la gauche, socialiste comme social-démocrate.

Lire la suite
_________________________________________________
_________________________________________________

13:00 Publié dans Réflexions | Tags : canfin | Lien permanent