Web Analytics

compteur

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/03/2021

Martin Anota, Alternatives Economiques - Quelle politique budgétaire face à la pandémie ?

L’économie mondiale a connu l’année dernière l’une des plus puissantes contractions qu’elle ait subies depuis la fin du dix-neuvième siècle, plus ample que celle de la crise financière mondiale [Kose et alii, 2020 ; Kose et Sugawara, 2020]. En 2009, le PIB mondial s’était contracté de 0,1 % et le PIB des pays développés de 3,3 % ; en 2020, le PIB mondial s’est contracté de 3,5 % et le PIB des pays développés de 4,9 %. Selon les dernières prévisions du FMI (2021a), publiées en janvier, le PIB mondial devrait croître de 5,5 % en 2021, puis de 4,2 % en 2022. Si le PIB chinois a pu dépasser son niveau du quatrième trimestre 2019 dès le deuxième trimestre 2020, le PIB des autres pays en développement et le PIB des pays développés ne devraient pas dépasser le leur avant le deuxième trimestre 2021 (cf. graphique 1). Ces prévisions restent très entachées d’incertitude : si le succès dans la création de vaccins a amené le FMI à réviser ses prévisions de croissance mondiale en 2021 par rapport à ses précédentes prévisions, l’apparition de variants plus contagieux pourrait davantage retarder la reprise.

Lire la suite
_________________________
_________________________

08:50 Publié dans Analyses | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.