Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/05/2018

Marianne - Italie : quand une alliance entre le Président et les marchés fait échec au choix des électeurs

Pied de nez à la coalition eurosceptique vainqueure aux élections générales, le président italien Sergio Mattarella a chargé un ex-cadre du FMI de former un gouvernement. Luigi di Maio, leader du Mouvement 5 Etoiles, réclame sa destitution pour atteinte à la Constitution.

Un technocrate plutôt que le choix des électeurs. Au moins, le message délivré par Sergio Mattarella, le président de la République italienne, ce lundi 28 mai, est clair. Le chef de l’Etat a chargé Carlo Cottarelli, un ancien cadre du Fonds monétaire international (FMI) sans expérience politique, de former un gouvernement. Quelques heures auparavant, dimanche, il refusait de signer le décret de nomination du gouvernement de Guiseppe Conte, le Premier ministre choisi par le Mouvement 5 Etoiles et la Ligue, coalition majoritaire issue des élections législatives du 4 mars.

Lire la suite
____________________
____________________

00:05 | Tags : mattarella | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.