Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/09/2017

Le Figaro - Interdiction d'Autant en emporte le vent : jusqu'où ira la guerre culturelle aux Etats-Unis ?

Après la chasse aux statues, la guerre culturelle qui semble s'être emparée des États-Unis depuis Charlottesville s'est récemment attaquée au cinéma, avec l'interdiction dans le Tenessee d'une projection d'Autant en emporte le vent. Laurent Bouvet réagit à ces événements.

FIGAROVOX.- Un cinéma du Tennessee a annulé la présentation du mythique film Autant en emporte le vent, paru en 1939, à cause de contenu potentiellement raciste envers les personnes noires. Que cela vous inspire-t-il?

Laurent BOUVET.- Même si ce n'est pas nouveau, aux États-Unis notamment, ce genre d'attitudes et de réactions a eu tendance à se multiplier ces derniers mois. Et surtout elles sont bien davantage relayées par les médias qu'auparavant. Elles sont devenues des «événements». Cette visibilité est due en grande partie à l'organisation sur les réseaux sociaux des associations et groupes de pression qui militent dans le sens d'une révision de l'Histoire pour faire prévaloir la vision qu'elles en ont. Dans l'exemple de Memphis, une vision identitaire spécifique: celle qui est relative à la couleur de la peau, «raciale» dans les termes mêmes du débat américain.

Lire la suite
___________________
___________________

22:30 Publié dans Réflexions | Tags : laurent bouvet | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.