Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/08/2017

Non Fiction - Le progrès : une idée du passé ?

Bien que leur perspective soit différente, les deux ouvrages analysés – l’ouvrage de Pankaj Mishra sur le ressentiment  et celui de Peter Sloterdijk sur les valeurs de la civilisation occidentale  – ont pour thème l’essoufflement et la remise en cause de l’idéologie de progrès, qui a servi de fondement au système économique mis en place depuis l’époque des Lumières en Europe pour se diffuser ensuite au reste de la planète. La montée du populisme, le développement du terrorisme et les menaces pesant sur l’environnement sont autant de preuves de cette remise en cause.

La marche du progrès et le triomphe de la démocratie et du capitalisme, qui semblaient inéluctables, paraissent dorénavant incertains. L’opposition à la société occidentale, qui s’est répandue dans le monde, est devenue de plus en plus violente. Comment est-on arrivé à cette situation ? Quels en sont les facteurs explicatifs ? Telles sont les questions auxquelles tentent de répondre ces deux ouvrages.

Lire la suite
____________________
____________________

00:05 Publié dans Réflexions | Tags : pankaj mishra, peter sloterdijk | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.