Web Analytics

compteur

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/11/2016

PS : Richard Ferrand, première victime de la chasse aux macronistes

Les hiérarques locaux du Parti socialiste ont poussé le bras droit d'Emmanuel Macron à quitter son poste de président du groupe à la région.

Son double jeu ne plaisait pas beaucoup dans les rangs des socialistes. Encore moins dans les couloirs du conseil régional de Bretagne. Le député du Finistère Richard Ferrand, secrétaire général du mouvement En marche ! – et bras droit d'Emmanuel Macron –, a été poussé à quitter la présidence du groupe socialiste à la région. Les conseillers socialistes locaux, dont des cadres proches du président de région et ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian, réclament depuis plusieurs semaines « une clarification ».

Lire la suite
_____________________
_____________________

Les commentaires sont fermés.