Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/06/2015

Laurent Bouvet : «le PS est moribond, le parti d'Épinay est mort»

Laurent Bouvet a accordé un entretien fleuve à FigaroVox. Il revient sur l'histoire du Parti socialiste et montre sa lente évolution depuis le congrès d'Epinay en 1971 jusqu'au congrès de Poitiers aujourd'hui.

Laurent Bouvet est directeur de l'Observatoire de la vie politique (Ovipol) à la Fondation Jean-Jaurès. Son dernier ouvrage, Le Sens du peuple. La gauche, la démocratie, le populisme, est paru aux Éditions Gallimard.

.... Le triptyque «jeunesse, parité, diversité» qui a servi de mantra au même titre que le «non cumul des mandats» ayant essentiellement conduit à unifier très largement le recrutement à partir de la seule source maitrisable de l'intérieur du parti: celle d'une professionnalisation précoce à travers les organisations de jeunesse liés au PS (MJS, UNEF, FIDL…) et surtout à travers la fonction de collaborateur d'élu ou de permanent de l'organisation. L'ouverture à la société, la sensibilité aux mouvements qui la traversent, la richesse des parcours et des expériences… qui avaient fait le succès du parti d'Epinay ont évidemment été sacrifiées au profit de cette «professionnalisation» en forme de bureaucratisation.

Lire la suite
______________________
______________________

Les commentaires sont fermés.