Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/11/2012

Le Monde - La démocratie ne se réduit pas aux partis

Par Yves Sintomer, professeur de science politique et chercheur au CSU-CRESPPA (CNRS/Université de Paris-VIII)

Le combat Fillon-Copé pour la présidence de l'UMP laisse pantois. Il rappelle l'élection contestée de la première secrétaire du Parti socialiste en 2008.

Après le dernier congrès du PS, qui a consterné les observateurs et nombre de militants, le psychodrame qui secoue la droite marque une nouvelle dégradation de la politique institutionnelle.

Si les "compagnons" et les "camarades" ne se font pas confiance mutuellement pour une chose aussi élémentaire que la non-manipulation des urnes, comment les citoyens pourraient-ils leur faire confiance pour diriger le pays en fonction de l'intérêt général ?

Lire la suite
____________________________________________________________________________________
____________________________________________________________________________________

10:07 Publié dans Réflexions | Tags : sintomer | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.