Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/07/2014

Non Fiction : Accumulation et exclusion

Résumé : Deux sorties récentes sur les effets du néolibéralisme et de la mondialisation au diagnostic partagé mais aux interprétations divergentes.

Le capitalisme néolibéral et ses effets délétères semblent une source inépuisable d'inspiration. En témoignent deux nouveautés, qui n’émanent d'ailleurs pas d'économistes,  mais d'une sociologue, Saskia Sassen, et d'un géographe, David Harvey. La première est spécialiste de la mondialisation et enseigne à l'Université de Columbia alors que le second, héritier du marxisme, a ses quartiers à la City University of New York où il a développé notamment l'idée du « droit à la ville » après avoir mis en lumière les liens unissant capitalisme et urbanisme – la ville profitant du surplus généré par le premier. Depuis quelques années, l’œuvre de David Harvey bénéficie du travail éditorial de la maison d'édition Les Prairies ordinaires qui a d'ores et déjà traduit plusieurs de ses ouvrages : Géographie de la domination, Le Nouvel Impérialisme et Paris, capitale de la modernité.

Lire la suite
_______________________
_______________________

12:28 Publié dans Réflexions | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.