Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/03/2015

Peuple émancipé, Laurent Etre - Comment répondre en progressiste à l’insécurité culturelle ?

Dans son dernier livre, L’insécurité culturelle (Fayard, 2015), le politologue Laurent Bouvet plaide pour la prise en compte de l’impact de la mondialisation sur les perceptions, le ressenti des classes populaires. Frappées de plein fouet par l’insécurité économique et sociale, celles-ci seraient aussi affectées culturellement, plongées dans un «malaise identitaire». Pour remédier à cette situation, Laurent Bouvet en appelle à un «républicanisme du «commun» ; à la fois au sens de bien commun et au sens d’habituel, de quotidien sinon de banal».

La perspective peut sembler abstraite ; sa convocation n’en est pas moins nécessaire dans un contexte de fragmentation accélérée de la société sous les effets des multiples revendications identitaires, instrumentalisées par diverses forces politiques (Laurent Bouvet évoque bien sûr d’abord le FN, mais aussi «différentes composantes de la droite et de la gauche «classiques»»).

Lire la suite
________________________
________________________

Les commentaires sont fermés.