Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/07/2013

Non Fiction : Tout va si vite avec Internet...

Résumé : Passant en revue les divers domaines de l’expérience humaine, les auteurs s’efforcent de repérer les points de rupture, les lignes de faille à partir desquelles s’élaborent de nouvelles notions, de nouvelles pratiques qui transforment profondément les catégories de l’expérience, nos grilles d’évaluation.

Les changements produits par l’introduction des technologies informatiques ont été suffisamment rapides et massifs pour qu’un même individu ait connu le "monde d’autrefois" et celui d’aujourd’hui. Il est encore temps, il est encore possible de percevoir, à la lumière du passé pré-numérique qui semble pourtant déjà s’effacer de nos mémoires et de nos gestes, quelles répercussions ces innovations ont eu et continuent d’avoir sur la vie sociale, les comportements collectifs et individuels, les modes de penser, les représentations de soi et des autres, le rapport au travail, au loisir et à la culture, à l’espace et au temps. Tel est l’objectif ambitieux du bref essai de Jean-François Fogel et Bruno Patino audacieusement intitulé La Condition numérique, en écho à la condition humaine. Que devons-nous aux outils que nous utilisons de plus en plus ? Comment agissent-ils sur nos représentations ? sur nos relations ? Chaque chapitre est placé sous le signe du titre d’un écrit célèbre (outre La Condition humaine, on trouve également Vie et destin, Le Capital, etc.), aborde un des domaines de l’expérience humaine et s’efforce de décrire les transformations souvent brusques et aisément perceptibles parfois plus subtiles et moins visibles qui l’affectent. Le choix du titre de l’ouvrage revient à mettre en avant les ruptures plutôt que la continuité, quels que soient les domaines considérés.
 
Lire la suite
_____________________________________________________________________
_____________________________________________________________________
 
 

13:00 Publié dans Réflexions | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.