Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/11/2012

Les Matins - Le logement révélateur des nouvelles fractures sociales


Les Matins - Le logement révélateur des... par franceculture

11:55 Publié dans Réflexions, Vidéo | Lien permanent

17/11/2012

Observatoire des inégalités - "La progression du nombre de femmes ingénieures ne doit pas faire oublier le sous-emploi des caissières", entretien avec Margaret Maruani et Monique Méron.

 

Dans "Un siècle de travail des femmes en France" (ed. La Découverte), Margaret Maruani et Monique Meron passent à la loupe l’activité des femmes au fil du siècle. Un travail au long cours, et quelques résultats étonnants.

Votre voyage dans "Un siècle de travail des femmes" aboutit à une découverte : l’activité féminine n’a pas évolué comme on le pensait…

Margaret Maruani. Cela a été notre grande surprise. Comme tout le monde, nous pensions que l’activité des femmes avait diminué durant la première moitié du XXe siècle, des années 1920 aux années 1960. Mais cette baisse est accentuée par un changement de méthode en 1954, qui fait que 1,2 million de personnes ne sont plus comptabilisées comme actives, dont près d’1 million de femmes.

Lire la suite
_______________________________________________________________________________________
_______________________________________________________________________________________

 

13:00 Publié dans Réflexions | Lien permanent

OFCE - Pigeons : comment imposer le revenu des entrepreneurs ? (2/2) Par Guillaume Allègre et Xavier Timbeau

Après avoir proposé dans le projet de loi de finances 2013 d’imposer les gains de cession de valeurs mobilières au barème progressif de l’IR,  et non plus à un taux proportionnel de 19%, le gouvernement a promis de corriger sa copie, sous la pression d’un groupe d’entrepreneurs qui s’est mobilisé sur le web sous le hashtag #geonpi (pigeons). Un amendement proposé par le gouvernement prévoit une dérogation à l’imposition au barème sous condition de durée de détention (2 ans), de pourcentage de détention des titres (10% des droits de vote) et d’activité salariée ou dirigeante. Les entrepreneurs resteraient ainsi soumis à l’imposition au taux proportionnel de 19%. Dans un premier billet, nous avons décrit comment les plus-values devaient être imposées de manière à respecter l’équité avec les revenus du travail. En quoi la situation des entrepreneurs et des personnes possédant une part significative du capital d’une entreprise justifie-t-elle une prise en compte particulière des gains de cession de valeurs mobilières ?

Lire la suite
_____________________________________________________________________________________
_____________________________________________________________________________________

13:00 Publié dans Réflexions | Lien permanent

16/11/2012

L’aide européenne dans la poche des oligarques russes ? Der Spiegel

Le gouvernement de Chypre négocie un plan d'aide à ses banques pour 10 milliards d'euros avec le FMI et l'UE qui ne veut pas laisser l'île s'enfoncer dans la faillite. Pourtant, le risque existe de voir les fonds européens utilisés par des établissements financiers qui servent à blanchir de l'argent russe, selon des révélations du Spiegel.

Vendredi dernier, le soleil brillait sur ce paradis pour Russes, le ciel était d’un bleu éclatant, les palmiers de la promenade du bord de mer se balançaient sous la brise légère et le thermomètre indiquait 29 degrés dès le matin. Ceux qui avaient fui la météo automnale de Moscou, froide et humide, avaient de quoi se sentir bien à Limassol. Il fait bon vivre sur la côte Sud de Chypre quand on est Russe.
 
Lire la suite
____________________________________________________________________________________
____________________________________________________________________________________

16:00 Publié dans Réflexions | Lien permanent

15/11/2012

L'Université : vers des terres nouvelles Note Par le Pôle Enseignement supérieur - Recherche de Terra Nova.

Réunissant enseignants, chercheurs, syndicats étudiants et entreprises, les Assises de l'enseignement supérieur et de la recherche doivent donner lieu en décembre prochain à un rapport détaillant des propositions pour remettre l'ESR "au coeur de la société". Cette note du pôle Enseignement supérieur et recherche de Terra Nova* formule quelques propositions stratégiques en matière de structuration de l'ESR et de réussite étudiante. Elles visent entre autres à faire des universités des structures fortes, légitimes et bien identifiées, à accueillir tous les étudiants en licence, mais dans des parcours différenciés, à mettre en place des masters attrayants et des doctorats reconnus par les entreprises, à lancer une négociation entre les professions et l'Université sur l'insertion professionnelle.

Lire la suite
______________________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________________

13:16 Publié dans Réflexions | Tags : terra nova | Lien permanent

14/11/2012

Pour en finir avec la compétitivité (rapport Attac/Copernic)

Après avoir annoncé un nécessaire « choc de compétitivité » souhaité par la droite et le MEDEF, le gouvernement souhaite désormais construire un « pacte de compétitivité » sur l’ensemble du quinquennat de François Hollande, inspiré par les mesures préconisées par le rapport Gallois. La rengaine est connue : notre pays souffrirait d’un déficit de compétitivité dû, entre autres, à un coût du travail trop élevé. Qu'en est-il vraiment ?

(Consulter le rapport en PDF)

À travers ce rapport, Attac et la fondation Copernic se penchent sur les difficultés de l'économie française et sur les idées reçues autour de la compétitivité. Pour ses auteurs, la diminution du coût du travail, prônée par le rapport Gallois n'est en rien une solution à la crise, de manière globale, ni à la désindustrialisation en particulier. L'accent mis sur le coût du travail masque l'essentiel, notamment l'envolée des dividendes qui grèvent les investissement de R&D.

Lire la suite
_______________________________________________________________________________
_______________________________________________________________________________

13/11/2012

Telos : Gallois, la gauche et la compétitivité, Elie Cohen

Avec la publication  du rapport Gallois, François Hollande était confronté à un triple problème : que faire d’un rapport qui réfute la doxa socialiste sur les problèmes de compétitivité, quel parti en tirer en termes de politiques publiques, comment inscrire l’action nécessaire dans le contexte politique et économique dégradé de novembre 2012. Comment interpréter la réponse donnée à ces trois questions ?

Le premier problème était celui du diagnostic. Ce nième rapport ne valait donc pas par son contenu mais par son auteur et le public auquel il était destiné. L’auteur est une grande figure de la gauche gestionnaire : militant chevènementiste, haut fonctionnaire, industriel, il a le mérite de pouvoir parler à la gauche de compétitivité sans être immédiatement disqualifié. Sa mission était donc pédagogique : les entreprises françaises ont des coûts trop élevés pour les produits de moyenne gamme qu’elles vendent (compétitivité coût) ce qui déprime leurs marges et leur interdit d’investir dans la montée en gamme. Ou, dit autrement, les entreprises françaises ne vendent pas suffisamment de produits haut de gamme (compétitivité hors-coût) pour amortir les coûts qu’elles supportent… ce qui revient au même.

Lire la suite
______________________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________________

Choisir une compétitivité durable, Par Michel Destot Maire de Grenoble et président d’Inventer à gauche

Le rapport Gallois dresse un constat sans appel de la dégradation économique de notre pays et particulièrement de son industrie : après dix années de gouvernement de droite, 800 000 emplois industriels ont disparu et le taux de chômage s’élève à 10,6%, les deux phénomènes sont liés. Les dirigeants d’entreprise et les collègues élus à la tête des grandes collectivités locales m’ont tous envoyé le même message : il faut redonner confiance aux Français dans la puissance publique (Europe, Etat, collectivités locales) ; et redonner de la compétitivité à l’économie française au profit d’une croissance plus équilibrée et humaine. Bref, montrer les chemins d’une compétitivité durable, c’est-à-dire économique, sociale et écologique. Le choc doit être psychologique, porteur de confiance en l’avenir, partagé par le plus grand nombre, et s’inscrire dans un horizon de moyen terme. Certaines mesures initiales s’imposent. Nos entreprises ne sont pas assez montées en gamme et sont insuffisamment positionnées sur les marchés à forte croissance («Brics» : Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud). La croissance structurelle de la France se joue maintenant.

Lire la suite
____________________________________________________________________________
____________________________________________________________________________

Laurent Davezies, Professeur au CNAM sur France Inter


Laurent Davezies, Professeur au CNAM par franceinter

_______________________________________________

La République des Idées - La crise qui vient : La nouvelle fracture territoriale

Pour comprendre la crise qui frappe la France depuis 2008, on ne peut pas se contenter des agrégats économiques globaux. Il faut, au contraire, mener une analyse fine, à l’échelle des territoires, des bassins d’emploi, des villes. Par le passé, la France a réussi à maintenir une certaine égalité entre régions « riches » et « pauvres », grâce à de coûteux transferts financiers. Mais, avec la crise des finances publiques et sociales, cette époque s’achève. Peut-on soutenir les régions en difficulté sans freiner le développement des grandes métropoles ? Devra-t-on bientôt choisir entre l’égalité territoriale et l’efficacité économique ?

Lire la suite
___________________________________________________________________________________
___________________________________________________________________________________

10:00 Publié dans Réflexions | Tags : davezies | Lien permanent

12/11/2012

Fondation Jean Jaurès - Chroniques italiennes : Campagne pour les primaires : sondages et polémiques

La campagne pour les primaires du Parti Démocrate italien continue et les sondages restent incertains, sur fond de cure d’austérité imposée par le gouvernement Monti, alors qu’en Sicile le PD s’offre une belle victoire aux élections régionales.

La course pour les primaires se poursuit, à la fois sur le terrain et dans les sondages qui évoluent de jour en jour. Si l’institut SWG (qui est, depuis toujours, la référence de la gauche italienne) comptabilise onze points de distance entre Pier Luigi Bersani et Matteo Renzi, l’institut EGM (celui qui avait pronostiqué la victoire de Matteo Renzi à la mairie de Florence en 2009) continue de donner la victoire à ce dernier, devant Pier Luigi Bersani et Nichi Vendola.

Lire la suite
_________________________________________________________________________________________
_________________________________________________________________________________________

16:19 Publié dans Réflexions | Tags : fondation jean jaures | Lien permanent