Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/11/2012

Les Économistes Atterrés - Création du E-PEN (réseau d'économistes européens progressistes)

14 Novembre 2012 

 

Suite aux rencontres internationales de Florence (Firenze 10+10) des 8,9,10 et 11 novembre, un réseau d'économistes progressistes a été créé.

Lire le communiqué joint

16:00 Publié dans Réflexions | Tags : Économistes atterrés | Lien permanent

OFCE - La politique monétaire est-elle devenue inefficace ? 12 novembre 2012 Par Christophe Blot, Catherine Mathieu et Christine Rifflart

Ce texte résume l’étude spéciale de la prévision d’octobre 2012.

Depuis l’été 2007, les banques centrales des pays industrialisés sont intervenues de façon constante pour contrer les effets négatifs de la crise financière sur le fonctionnement du système bancaire et financier et pour faire redémarrer la croissance. Dans un premier temps, les taux directeurs ont été considérablement abaissés et maintenus ensuite à un niveau proche de 0[1]. Dans un deuxième temps, à partir du début de l’année 2009, les banques centrales ont mis en œuvre des mesures dites non conventionnelles. Si ces politiques peuvent différer d’une banque centrale à l’autre, elles se traduisent toutes par une augmentation de la taille de leur bilan ainsi que par une modification de la composition de l’actif de ce bilan. Néanmoins, trois ans après le creux d’activité observé aux Etats-Unis, dans la zone euro et au Royaume-Uni, force est de constater que la reprise n’est pas au rendez-vous ; le chômage se maintient partout à un niveau élevé. En Europe, une nouvelle récession menace[2]. Ces éléments remettent-ils en cause l’efficacité de la politique monétaire et plus particulièrement des mesures non conventionnelles ?

Lire la suite
__________________________________________________________________________________
__________________________________________________________________________________

14:18 Publié dans Réflexions | Lien permanent

Libé - A Hollande et Cameron : des armes pour la Syrie !

19 novembre 2012

 

 

 

 

Par DANIEL COHN-BENDIT Député européen, LUC FERRY Ancien ministre de l’Education, MICHEL ROCARD Ancien Premier ministre, FLORENCE BELKACEM Journaliste

Qu’est-ce que le drame syrien sinon un face à face mortifère entre un terrorisme d’Etat et la paralysie de la communauté internationale ? Et jusqu’à quand cette communauté se réfugiera-t-elle derrière les veto russe et chinois aux Nations unies pour ne rien faire ou si peu ? Nous pensons qu’il vous revient de mettre fin au massacre de civils perpétré par le régime de Bachar al-Assad et que nos deux pays - la France et le Royaume-Uni - ont les moyens d’intervenir ensemble. Les moyens, le devoir et l’obligation.

Lire la suite
___________________________________________________________________________________
___________________________________________________________________________________

12:00 Publié dans Réflexions | Tags : rocard, cohn-bendit, luc ferry | Lien permanent

Non Fiction - Théâtre - Sur les planches, la finance en procès

Une brise révolutionnaire soufflerait-elle dans les salles de spectacle de l’hexagone ? Tandis que sort sur grand écran Le Capital de Costa-Gavras, le théâtre Montmartre-Galabru vient de décider de maintenir à l’affiche pour quelques semaines supplémentaires D’un retournement l’autre – Comédie sérieuse sur la crise financière – En quatre actes, et en alexandrins de Frédéric Lordon. Derrière ce titre célinien étendu à la façon Ancien Régime, la petite scène montmartroise propose la représentation exclusive par la troupe ADA-Théâtre d’un texte publié l’an passé par le plus spinoziste des économistes français, qui revêtait alors la perruque poudrée d’un Beaumarchais du XXIe siècle dénonçant les formes nouvelles de la tyrannie .

Lire la suite
_____________________________________________________________________________________
_____________________________________________________________________________________

10:14 Publié dans Réflexions | Lien permanent

25/11/2012

Edgar Morin - la Matinale

Edgar Morin est l'invité de La Matinale de France Musique pour parler de ses ouvrages "Journal (1962-1987)" et "Autocritique" aux éditions du Seuil


Edgar Morin - la Matinale_211112 par francemusique

00:07 Publié dans Réflexions, Vidéo | Tags : edgar morin | Lien permanent

24/11/2012

La Vie des Idées : L’argent et le reste

Tout n’est pas à vendre. Et pourtant, il semble que les lois du marché, peu à peu, envahissent des domaines qui jusque-là leur étaient interdits : l’amitié, la justice, la maladie, l’amour même. Michael Sandel souligne ces dérives et s’interroge sur les moyens de se préserver de l’effet corrosif de l’argent.

Recensé : Michael Sandel, What money can’t buy. The moral limits of market, Farrar, Straus and Giroux, New York, 2012, 244 p.

« Money can’t buy me love » entonnaient les Beatles dans les années 60. Au risque de les contredire, il semble désormais que l’amour soit à vendre. On pouvait aussi, jusqu’à récemment, s’acheter des amis et les faire figurer sur son profil Facebook. Pour seulement 90 cents par mois, le site internet laissait des commentaires fictifs sur la page du client et garantissait même que, sur sa photo, le nouvel ami affiche un sourire avenant. C’est un exemple parmi tous ceux que Michael Sandel rassemble dans What money can’t buy qui révèlent, chacun à leur façon, l’emprise d’une logique de marché dans des domaines qui semblaient jusqu’alors lui échapper.

Lire la suite
___________________________________________________________________________
___________________________________________________________________________

16:00 Publié dans Réflexions | Lien permanent

Débat Mediapart : Police et citoyens, la grande méfiance


Débat Mediapart : Police et citoyens, la grande... par forumdesimages

Animé par Edwy Plenel, directeur de Mediapart

De récents ouvrages montrent le divorce entre la population française et sa police, très centralisée et traditionnellement construite comme une police de maintien de l’ordre, plutôt au service de la protection de l’État. Une tendance historique renforcée ces dernières années par la politique du chiffre, où les statistiques se transforment en objectifs.

Pour en débattre : Yannick Danio, délégué national du syndicat Unité SGP Police FO ; Emmanuel Didier, chercheur au CNRS ; Ilan Klipper et Virgil Vernier, réalisateurs de Flics et Commissariat ; Christian Mouhanna, sociologue, auteur de “La police contre les citoyens ?” (Éd. Champ social, 2011)

Ce débat, en partenariat avec Mediapart, a eu lieu le 14 novembre 2012 au Forum des images, Paris.

10:00 Publié dans Réflexions, Vidéo | Lien permanent

Le blog de François Kalfon : Droitisation, quelle droitisation ?

Laurent BAUMEL, député PS d’Indre-et-Loire et moi-même sommes secrétaires nationaux du PS et  animateurs des réseaux «Gauche populaire».

Retrouvez, ci-dessous, notre article paru cette semaine dans le journal MARIANNE intitulé « Droitisation, quelle droitisation? »

Lire la suite
___________________________________________________________________________
___________________________________________________________________________

23/11/2012

La vie des idées : La sociologie en rouge et noir

Roman policier, sociologie et paranoïa sont trois formes d’enquête. Nées simultanément, à la fin du XIXe siècle, elles témoignent d’une même inquiétude sur les cadres de la réalité au moment de la genèse de l’État-nation. L’enquête de Luc Boltanski sur les enquêtes critique, dévoile et redécrit.

Recensé : Luc Boltanski, Énigmes et Complots, NRF Gallimard, 2012. 480 p., 23, 90 €.

Énigmes et Complots a pour point de départ, et pour fil rouge, le constat d’un fait étrange : la simultanéité, à la fin du XIXe siècle, de la naissance de trois genres d’enquêtes, le roman policier, la sociologie et la paranoïa. Ces trois genres d’enquêtes reposent sur l’extension du doute sur le monde ordinaire, car elles décèlent dans la réalité des anomalies troublantes. Et elles mettent en relation ces énigmes avec des phénomènes de l’ordre du crime ou de la malfaisance d’individus poursuivant des intérêts reliés ou organisés. La thèse avancée par Luc Boltanski est que ces trois formes de scepticisme, de déconstruction des cadres de la réalité, au delà de la coïncidence singulière de leur apparition, sont parallèles à l’avènement des États-Nations européens.
 
Lire la suite
______________________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________________

12:00 Publié dans Réflexions | Tags : boltanski | Lien permanent

Le Monde - "Dangereux choix de la commission Jospin" Par Jérôme Jaffré, directeur du Centre d'études et de connaissances sur l'opinion publique (Cecop)

On peut s'interroger sur la décision de la commission Jospin sur la rénovation de la vie publique de rejeter le recours aux réseaux sociaux pour choisir l'envoi plus classique à chaque électeur d'un bulletin de parrainage. Dans cette affaire, le diable est bien sûr dans les détails, avec le seuil choisi pour avoir le droit d'être candidat, que la commission a fixé à 150 000 parrainages. Avec les réseaux sociaux, c'eût été trop peu ; avec un bulletin envoyé à chaque citoyen, c'est considérable.

L'effet de cette mesure telle qu'elle a été retenue pourrait être de diminuer nettement le nombre de candidats présents au premier tour de la présidentielle et d'éliminer de véritables courants politiques. On peut considérer comme raisonnable qu'entre un minimum de 1 sur 10 et un maximum de 1 sur 5 des électeurs se porteraient "parrains".

Lire la suite
______________________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________________