Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/11/2012

OFCE : Que valent les multiplicateurs budgétaires aujourd’hui ?

21 novembre 2012

par Xavier Timbeau

Nous avons hérité de la crise des déficits publics plus élevés et des dettes publiques largement augmentées (tableau 1). Pour résorber ces déficits et dettes publics issus de la crise, un effort budgétaire important s’impose. Mais un effort trop brutal et trop rapide aura un effet dépressif sur l’activité et prolongera la crise, ce qui compromettra à la fois le redressement budgétaire mais également enfermera les économies dans une spirale récessive. La valeur du multiplicateur budgétaire (le lien entre la politique budgétaire et l’activité) tant dans le court terme que dans le long terme est un paramètre critique tant pour la stabilisation des finances publiques que pour le retour au plein emploi.

Lire la suite
_____________________________________________________________________________________
_____________________________________________________________________________________

22:01 Publié dans Réflexions | Tags : ofce, xavier timbeau | Lien permanent

L'observatoire des inégalités : L’état de la précarité de l’emploi en France

le 27 novembre 2012

La France compte 25,8 millions d’emplois, dont 3 millions d’indépendants (11.6 %) et 22,8 millions de salariés (88,4 %). 12,3 % des emplois sont précaires, mais les peu qualifiés et les jeunes sont bien plus souvent concernés.

En France, 25,8 millions de personnes ont un emploi. Parmi elles, 11,6 % sont des indépendants : ils ne perçoivent pas de salaire, mais vendent leur production, des biens ou des services. A l’intérieur de cet ensemble dont on parle relativement peu souvent, les inégalités sont extrêmes, aussi bien en terme de précarité que de niveaux de vie. Quoi de commun entre l’artisan maçon soumis aux aléas du bâtiment et le chirurgien de renom dont la clientèle est assurée ? (voir notre article Les inégalités de revenus des travailleurs indépendants). A l’évidence, il faudrait intégrer une partie des indépendants les moins qualifiés au sein des emplois précaires.

Lire la suite
____________________________________________________________________________
____________________________________________________________________________

16:00 Publié dans Réflexions | Lien permanent

Telos - Faut-il nationaliser Mittal ? Elie Cohen

29 novembre 2012

La nationalisation d’une entreprise localisée sur le territoire national est parfaitement légale dès lors qu’une loi est votée et qu’une indemnisation est prévue. Le périmètre de l’activité nationalisée est facilité par l’existence d’une entité juridique contrôlant l’ensemble des activités du site de Florange. Le gouvernement peut donc soumettre au Parlement une loi et il aura la majorité nécessaire pour la faire adopter. Mais est-ce la bonne solution ? C’est toute la question aujourd’hui.

La motivation de la nationalisation peut poser problème. Les arguments du gouvernement sur les engagements non tenus par Mittal en matière de préservation des sites et des effectifs, des règles de gouvernance ou du volume des investissements sont assez faibles. Car de deux choses l’une : ou Mittal n’a pas respecté des engagements contractuels et il est du devoir de l’État de l’y contraindre par voie de justice, ou il n’y a jamais eu d’engagements à valeur juridique et, dans ce cas, le gouvernement ne peut en tirer argument pour poursuivre et a fortiori nationaliser.

Lire la suite
_______________________________________________________________________________________
_______________________________________________________________________________________

13:57 Publié dans Réflexions | Tags : elie cohen, mittal, nationalisation | Lien permanent

La Tribune - Rigueur : l'OCDE demande à la France de ne pas s'entêter

Selon les nouvelles prévisions de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), la croissance devrait être de seulement 0,2% cette année et de 0,3% en 2013 en France. L'institution tablait en mai sur des progressions du PIB de 0,6% et 1,2%. Dans ce contexte, l'objectif de réduction du déficit public à 3% du PIB est jugé irréaliste. Pour ne pas casser la croissance, l'institution demande à la France de laisser jouer les stabilisateurs automatiques et de ne pas tailler davantage dans les dépenses

Lire la suite
______________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________

00:05 Publié dans Réflexions | Lien permanent

28/11/2012

Libé - Qui peut se passer des directeurs de prison ?

Tribune Dialogue social inexistant, absence de vision stratégique et politique, méconnaissance de nos conditions de travail : notre rôle, primordial pour la société, n'est pas reconnu...

Par Antoine Danel, Jean-Michel Dejenne et Boris Targe, directeurs pénitentiaires (1)

Nous, directeurs des services pénitentiaires, sommes, au sein de notre administration, à peine 500 sur 34  147 personnes dont 25  387 affectées à la surveillance. Si nous ne sommes pas parmi ceux amenés à être le plus souvent au contact des détenus, nous vivons et pensons la prison à temps plein. Notre métier est difficile mais extraordinairement humain et passionnant. Nous l’aimons parce qu’il nous conduit à affronter un environnement complexe auquel nous cherchons à donner du sens ; une quête de sens liée à la place de la peine et de la prison dans notre société. Quelle est donc la colère de ces si discrets serviteurs de l’Etat que nous sommes  ?

Lire la suite
____________________________________________________________________________________
____________________________________________________________________________________

20:40 Publié dans Réflexions | Lien permanent

OFCE - 2013 : quel impact des mesures budgétaires (nationales) sur la croissance ? par Mathieu Plane

19 novembre 2012 

Ce texte complète les prévisions pour l’économie française d’octobre 2012 de l’OFCE

Après avoir détaillé les effets multiplicateurs attendus pour les différents instruments de la politique budgétaire, le multiplicateur budgétaire interne moyen associé à la politique d’austérité menée en France en 2013 serait de 0,9. Cette politique amputerait le PIB de 1,7 % pour cette seule année.Après un effort budgétaire cumulé de 66 milliards d’euros en 2011 et 2012, les économies structurelles attendues pour 2013 représentent environ 36 milliards d’euros (1,8 point de PIB) si l’on intègre à la fois les mesures prises dans le cadre du Projet de loi de finances pour 2013 et les différentes mesures décidées précédemment (tableau). Le choc budgétaire résultant du PLF pour 2013 serait de 28 milliards d’euros, dont 20 uniquement sur les taux de prélèvements obligatoires (PO). Parmi les 8 milliards d’euros restant, près de 5 milliards de hausse de PO sont issus de la seconde Loi de finances rectificative de l’été 2012, le reste étant principalement dû à la première Loi de finances rectificative pour 2012 et à la hausse des cotisations qui résulte de la révision de la réforme des retraites de l’été 2012.

Lire la suite
_____________________________________________________________________________
_____________________________________________________________________________

12:00 Publié dans Réflexions | Tags : ofce | Lien permanent

Libé - «Cette politique restrictive sur l’immigration de travail ne répond pas aux besoins de l’économie»

Interview Pour le chercheur El Mouhoub Mouhoud, la France doit rattraper son retard sur les autres pays de l’OCDE : Recueilli par Fabrice Tassel

El Mouhoub Mouhoud est professeur d’économie à l’université Paris-Dauphine, auteur d’un rapport sur l’immigration pour Terra Nova.

Pourquoi l’immigration du travail est-elle si faible en France ?

Contrairement au piège dans lequel le débat public a été enfermé, le problème de l’efficacité des politiques d’immigration n’est pas entre fermeture ou ouverture. D’abord, la France n’est plus un grand pays d’accueil. Elle présente l’un des taux d’immigration les plus faibles des pays de l’OCDE [Organisation de coopération et de développement économiques, ndlr], soit deux fois et demi moins que la moyenne des pays de la zone [0,67% des flux au sein de l’OCDE].

Lire la suite
_______________________________________________________________________________
_______________________________________________________________________________

00:05 Publié dans Réflexions | Tags : el mouhoub mouhoud, terra nova | Lien permanent

27/11/2012

Libé, Jean Quatremer - La France tient le haut du panier percé

Finances publiques plombées, dette à la dérive, dépenses et prélèvements publics records, industrie à la ramasse, compétitivité en chute libre, chômage exponentiel, croissance en berne : en un mot, la France va mal, rares sont ceux qui le contestent. Pourtant, elle refuse encore d’admettre qu’elle n’a tout simplement plus les moyens de financer un système social aussi généreux. C’est que Sophie Pedder appelle le « déni français » dans le livre qu’elle consacre à notre beau pays devenu le refuge des « derniers enfants gâtés de l’Europe ». Pas pour longtemps. Pour la correspondante à Paris de l’hebdomadaire britannique The Economist, « la France s’offre un système suédois avec des finances publiques (…) proches de celles de l’Espagne », ce qui est intenable. Les marchés viennent de le rappeler en chassant la France du "paradis"  du triple A .

Lire la suite
_________________________________________________________________________
_________________________________________________________________________

12:00 Publié dans Réflexions | Lien permanent

OFCE - Pourquoi la croissance française est-elle révisée à la baisse ? par Bruno Ducoudré et Eric Heyer

Dans ses prévisions d’octobre 2012, l’OFCE a révisé ses prévisions de croissance pour 2012 et 2013. De la même façon, les grands instituts internationaux, l’OCDE, le FMI et la Commission européenne, révisent régulièrement leurs prévisions de croissance pour intégrer l’information nouvellement disponible. L’analyse de ces révisions de prévisions est particulièrement intéressante en ce sens qu’elle révèle l’utilisation par ces institutions de multiplicateurs budgétaires faibles lors de l’élaboration des prévisions. Dit autrement, l’impact récessif des politiques budgétaires serait sous-estimé par l’OCDE, le FMI et la Commission européenne, conduisant à des révisions importantes des prévisions de croissance, comme en attestent les revirements spectaculaires du FMI et de la Commission européenne sur la taille des multiplicateurs.

Lire la suite
___________________________________________________________________________________
___________________________________________________________________________________

10:20 Publié dans Réflexions | Lien permanent

26/11/2012

Observatoire de inégalités - Davantage de logements sociaux, mais moins accessibles

le 16 novembre 2012

En dix ans, le parc social s’est enrichi de près de 450 000 logements en France. Mais les nouveaux logements proposés sont moins accessibles pour les ménages à faibles ressources car les plafonds de revenus pour y accéder et les loyers pratiqués sont plus élevés. Par Noam Leandri, président de l’Observatoire des inégalités.

Au 1er janvier 2012, la France comptait 4,5 millions de logements sociaux, soit 15 % des résidences principales. Depuis 2002, le parc social s’est enrichi de 446 000 logements. Le financement de nouveaux logements sociaux a atteint un niveau record de 130 000 habitations en 2010, du jamais vu depuis 30 ans. L’évolution est restée soutenue en 2011 avec plus de 116 000 nouveaux logements financés. Mais ces nouveaux logements sont souvent destinés à des ménages plus aisés.

Lire la suite
____________________________________________________________________________________
____________________________________________________________________________________

16:39 Publié dans Réflexions | Lien permanent