Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/12/2012

Slate - Obama, Hollande: en 2012, la gauche a gagné grâce à un nouvel électorat composite

Les têtes pensantes du parti démocrate ont construit une coalition électorale qui a permis à Obama de l’emporter. En France, le concept d’une majorité électorale rassemblant jeunes, femmes, minorités et diplômés urbains pour faire gagner la gauche a aussi séduit certains stratèges électoraux. Avec quel succès?

En matière électorale, les Américains ont Nate Silver, un matheux qui a inventé un algorithme permettant de prédire les résultats électoraux des 50 Etats à la présidentielle. Il est depuis devenu une star de la statistique et des articles lui sont consacrés jusque dans les médias étrangers.

Mais «oubliez Silver», écrit le journaliste Benjy Sarlin, du site TPM. Car il y a encore plus fort: Ruy Teixeira. Le nom ne vous dit rien, mais pour ce journaliste américain, c’est pourtant «le gars qui a prédit 2012 en 2002!»

Lire la suite
________________________________________________________________________
________________________________________________________________________

00:07 Publié dans Réflexions | Lien permanent

24/12/2012

Observatoire des inégalités - La crise pointe la fragilisation de la jeunesse et le creusement des inégalités. Entretien avec Francine Labadie, de l’Injep.

le 20 décembre 2012

Le premier rapport biennal de l’Institut national de la jeunesse et de l’éducation populaire en tant qu’Observatoire de la jeunesse et des politiques de jeunesse Inégalités entre jeunes sur fond de crise pointe la fragilisation accrue de la jeunesse et le creusement des inégalités au sein de cette population.

Quels sont les principaux enseignements de ce rapport ?

Premier enseignement : les inégalités intra-générationnelles s’aggravent sur fond de crise, la ligne de fracture passant principalement par le diplôme. Les jeunes pas ou peu diplômés sont les plus fragilisés et la mise à l’écart du marché du travail les expose au risque d’exclusion sociale durable. Les jeunes diplômés, pour leur part, connaissent une dégradation de leurs conditions d’emploi ainsi que des privations matérielles temporaires ou des difficultés d’accès à un logement autonome.

Lire la suite
__________________________________________________________________________________
__________________________________________________________________________________

 

15:05 Publié dans Réflexions | Lien permanent

Libé - Nous voulons le printemps des droits nouveaux

Par BRUNO LE ROUX Président du groupe socialiste à l’Assemblée nationale

La France est impatiente, impatiente car elle attend de la gauche, non seulement une réponse à la crise, mais aussi un projet nouveau pour notre société. Une vision et un cap. Un espoir en fait, une possibilité pour chacun de vivre mieux, en conformité avec ses aspirations. De l’espoir, Jacques Chaban-Delmas disait qu’il «peut mobiliser la nation», mais qu’il «nous faut le clarifier si nous voulons conquérir un avenir qui en vaille la peine». Le pays en est là aujourd’hui, dans cette attente-là. Cette audace réformatrice échoit à la gauche et c’est dans l’ordre des choses. Toujours, au pouvoir, la gauche a élargi les droits individuels et les droits collectifs. Hier avec Léon Blum, avec François Mitterrand, avec Lionel Jospin. Aujourd’hui avec François Hollande.

Lire la suite
___________________________________________________________________________________
___________________________________________________________________________________

23/12/2012

Non Fiction : Panoptique sociologique d’une société environnementale en crise

Résumé :  Un ouvrage riche reflétant les interrogations et les craintes de notre société en matière de politiques environnementales
____________________

L’ouvrage de Chantal Aspe et Marie Jacque, mêlant sciences politiques, économiques, juridiques et science du vivant, permet de comprendre comment la question environnementale est appréhendée dans nos sociétés contemporaines. La perspective sociologique est, de ce point de vue, très originale. Elle s’intéresse aux conséquences sociales des transformations environnementales en posant notamment la question de la légitimité des discours (le discours scientifique), tout en étudiant le poids des différents acteurs (du législateur adoptant des normes contraignantes, de l’économiste évaluant les coûts des dommages et du scientifique analysant les risques) pour interroger finalement le rôle de la société civile

Lire la suite
_______________________________________________________________________________________
_______________________________________________________________________________________

14:12 Publié dans Réflexions | Lien permanent

Non Fiction : Lumière sur le genre

Résumé : Qu’est-ce qu’être une femme ? Peut-on reconnaître la différence des sexes sans sexisme ? Dans un essai incisif, Agacinski met la lumière sur la double question du corps et du genre.
_________________

 

Les passions partisanes et leurs implications personnelles rendent certaines discussions impossibles. Trop d’affects, trop d’engagements sont en jeu pour laisser la distance nécessaire à une réflexion en profondeur. Il faut souvent attendre que les émotions se taisent pour voir ce qu’elles empêchaient d’objectiver — et il est parfois bien tard —, alors on se remémore les clairvoyants que nul n’avait écoutés en leur temps et qui eussent évité bien des peines et des malheurs s’ils avaient été entendus dans la tourmente.

Agacinski est de ces clairvoyants. À l’heure où le débat s’enflamme autour du mariage et de la filiation gays, son essai pose les bases rationnelles de ce que sont sexes et genres. Il est à craindre qu’il ne soit pas reçu, ou dans longtemps, car un tel livre mérite de faire référence.

Lire la suite
_______________________________________________________________________________________
_______________________________________________________________________________________

12:09 Publié dans Réflexions | Tags : agacinski | Lien permanent

Le Monde - Pour Xavier Timbeau (OFCE), "l'excès d'austérité a un effet récessif direct, qui sape la confiance"

Interrogé par Le Monde, Xavier Timbeau, directeur à l'Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE), estime que le pari français d'une croissance de 0,8 % en 2013 est intenable.

Avec deux instituts de conjoncture européens, il plaide pour un étalement dans le temps des efforts de redressement des finances publiques dans la zone euro (www.iags-project.org). Cela permettrait, dit-il, de faire redémarrer la croissance et d'inverser la courbe du chômage.

Lire la suite
_________________________________________________________________________________
_________________________________________________________________________________

00:09 Publié dans Réflexions | Tags : ofce | Lien permanent

22/12/2012

Libé - Fiscalité : la France à l'école américaine ?

Le gouvernement veut mettre la main au collet des exilés fiscaux. La France est-elle prête, comme les Etats-Unis, à imposer ses ressortissants dans le monde entier ?

Par DOMINIQUE ALBERTINI

Lier nationalité et fiscalité : après avoir été portée par Nicolas Sarkozy pendant la campagne présidentielle, la proposition fait son retour dans la bouche de Jérôme Cahuzac. Alors que le système actuel est fondé sur le lieu de résidence, le ministre du Budget a souhaité, ce jeudi, «éviter que ceux qui décident de vivre en dehors de nos frontières s’exonèrent [de leurs obligations fiscales] à l'égard du pays dans lequel ils sont nés». Une réforme dont les Etats-Unis, qui imposent leurs ressortissants partout dans le monde, pourraient être la principale source d’inspiration.

Lire la suite
__________________________________________________________________________________
__________________________________________________________________________________

13:00 Publié dans Réflexions | Lien permanent

Refondation de l'école : peut-on y croire ?


Refondation de l'école : peut-on y croire ? par franceculture

10:00 Publié dans Réflexions, Vidéo | Lien permanent

Libé - Ni social, ni «sociétal», ni de gauche : socialiste

Par PIERRE MARCELLE

Sur fond de règle d’or et d’évasion fiscale (1), de pacte de compétitivité et d’augmentation (brute) du Smic de trois centimes/heure, de mise en place d’une MAP austère visant à remplacer une cynique RGPP, une quinzaine (2) d’élus socialistes adressait donc lundi dernier à François Hollande une lettre entrouverte. Louable missive, en vérité, qui réclamait en substance et bien poliment au président de la République de tenir ses promesses (sans que le mot qui fâche soit énoncé) en prenant enfin souci des préoccupations économiques et sociales de son «électorat populaire». Le cœur du propos évoquait surtout, en la matière, cette «grande réforme fiscale redistributive annoncée (sic) par François Hollande.»

Lire la suite
____________________________________________________________________________________
____________________________________________________________________________________

05:34 Publié dans Réflexions | Lien permanent

21/12/2012

OFCE - Valoriser équitablement les économies d’énergie, par Evens Salies [1]

Au lendemain de la première réunion de la Commission mixte paritaire relative à la proposition de loi visant à « préparer la transition vers un système énergétique sobre », il apparaît important d’interroger les raisons ayant amené le Sénat, le 30 octobre 2012, à adopter une motion de rejet de cette proposition de loi. Ce rejet est basé sur des erreurs de jugement qui témoignent de la difficulté à définir une tarification résidentielle de l’énergie juste et efficace, étant donné l’objectif du gouvernement en matière de maîtrise de la demande d’énergie. Aussi, il nous paraît opportun de nous demander clairement si la tarification proportionnelle en vigueur doit être corrigée afin de valoriser les économies d’énergie.

Lire la suite
__________________________________________________________________________________
__________________________________________________________________________________

13:00 Publié dans Réflexions | Lien permanent