Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/02/2013

Olivier Schrameck : "J'ai la prétention d'être indépendant, ni mou, ni tiède"


Olivier Schrameck : "J'ai la prétention d'être... par rtl-fr

12:56 Publié dans Réflexions, Vidéo | Tags : schrameck | Lien permanent

Libé - Il faut ouvrir les crèches aux enfants pauvres

Par OLIVIER NOBLECOURT Adjoint (PS) au maire de Grenoble, membre du groupe «familles vulnérables, enfance et réussite éducative» de la conférence contre la pauvreté

 

Si la Conférence nationale contre la pauvreté, organisée en décembre par le gouvernement, a marqué un changement clair de discours et de politique (1), les semaines à venir doivent permettre un engagement plus affirmé contre ce fléau qui touche aussi les enfants. Les rapports successifs sur la pauvreté depuis une vingtaine d’années pointent tous une priorité centrale : il faut réduire la pauvreté des enfants, qui condamne en partie leur avenir et entraîne les familles dans la spirale de la peur du déclassement et du pessimisme social. Depuis 2008, sous l’effet conjugué de la crise et d’une politique familiale injuste, notre pays a vu 500 000 enfants supplémentaires passer sous le seuil de pauvreté, ce qui porte leur nombre global à près de 3 millions. Cette situation peut être combattue par une réforme assumée de la politique familiale de notre pays, héritée des Trente Glorieuses et inadaptée à la réalité sociale des familles d’aujourd’hui. Deux axes sont essentiels : l’accès aux modes de garde collectifs et la réforme fiscale.

Lire la suite
______________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________

OFCE - La zone euro en crise par Catherine Mathieu et Henri Sterdyniak

17 janvier 2013

Le 8 juin 2012, s’est tenue à Kiel la 9e Conférence EUROFRAME[1] sur les questions de politique économique de l’Union européenne. Son sujet était : « La zone euro en crise : défis pour la politique monétaire et les politiques budgétaires ». Le numéro 127 de la collection « Débats et Politiques » de la Revue de l’OFCE publie des versions révisées de douze des communications présentées[2], rassemblées autour de cinq dossiers : déséquilibres de taux de change, indicateurs de la crise de la dette, règles budgétaires, questions bancaires et financières et stratégies de sortie de crise.

Lire la suite
_______________________________________________________________________________
_______________________________________________________________________________

01/02/2013

Regards sur 2012, et projets pour 2013 21 Janvier 2013 par Les Économistes Atterrés

Lors de notre dernière lettre d’information en mars, un certain nombre d’incertitudes planaient sur notre pays comme sur la zone euro mais des espoirs de changement de politique économique pouvaient exister.

Hélas, ces espoirs ont été globalement déçus. Le TSCG a été approuvé par les parlementaires français. Le « pacte de croissance », censé compenser les effets de la cure d’austérité imposée aux pays européens n’est pas à la hauteur des enjeux sociaux et de transition écologique. Le « sauvetage » de la zone euro se paye d’une prise de contrôle par la BCE des politiques économiques de plusieurs pays. Après quelques mesures fiscales courageuses, le gouvernement français s’oriente vers une dangereuse stratégie de baisse des dépenses publiques et de transferts sans contrepartie aux entreprises.

Lire la suite
_______________________________________________________________________________________
_______________________________________________________________________________________

16:00 Publié dans Réflexions | Tags : economistes atterres | Lien permanent

Libé - Zone euro : «Il faudrait un plan de relance ambitieux pour redémarrer la croissance»

Politiques d’austérité, mise en place du Fonds européen de stabilité financières et mécanismes de solidarité... L’euro a survécu à la crise, mais les déséquilibres persistent. «La crise est-elle terminée ?», s’interroge l’OFCE dans son dernier ouvrage collectif. Henri Sterdyniak et Catherine Mathieu, économistes de l’institution, ont répondu à vos questions.

Lire la suite
__________________________________________________________________________
__________________________________________________________________________

10:00 Publié dans Réflexions | Tags : ofce | Lien permanent

31/01/2013

Terra Nova veut adapter la primaire PS aux municipales de 2014

Revue de Presse Le 30/01/2013

Le Monde.fr | 30.01.2013 à 13h11 Par Bastien Bonnefous

Comment transformer un éclatant succès national en une nouvelle réussite à l'échelon local ? C'est tout l'enjeu du rapport du think tank Terra Nova sur l'organisation de primaires à gauche pour les élections municipales de mars 2014, rendu public mercredi 30 janvier. Coordonné par Jean-Philippe Thiellay, vice-président du cercle de réflexion, et Matthias Fekl, député socialiste de Lot-et-Garonne et secrétaire national du PS aux institutions, ce document plaide pour la tenue de "primaires de conquête" dans la droite lignée de la "primaire citoyenne" du PS à l'automne 2011 qui avait désigné François Hollande candidat à l'élection présidentielle. A l'époque déjà, Terra Nova avait été à la manoeuvre, comme principal promoteur de ce nouveau mode de désignation.

Lire la suite
__________________________________________________________________________________
__________________________________________________________________________________

00:05 Publié dans Réflexions | Tags : terra nova | Lien permanent

30/01/2013

Sylviane Agacinski : "Parents et géniteurs ne sont pas interchangeables"


Sylviane Agacinski : "Parents et géniteurs ne... par rtl-fr

15:00 Publié dans Réflexions, Vidéo | Tags : agacinski | Lien permanent

29/01/2013

Libé - PMA : cinq slogans anti passés au bistouri

Décryptage Psychanalyste, sociologues, militante : elles analysent  point par point les arguments des opposants à la procréation médicalement assistée.

Par CATHERINE MALLAVAL

PMA comme point majeur d’achoppement ? Il y a de ça. Des mois que ces trois petites lettres (qui signifient procréation médicalement assistée) sèment une zizanie proche de la cacophonie. Au cœur du débat : n’est-il pas temps de permettre aux lesbiennes de devenir mère en toute transparence, en bénéficiant d’inséminations artificielles avec donneur ? Ou doivent-elles continuer à filer en douce en Espagne, en Belgique ou plus au Nord ? Dans le camp des pour, des femmes (et aussi des hommes) qui brandissent des banderoles «oui, oui, oui, à l’égalité, oui, oui, oui à la PMA», et non à l’hypocrisie de cette chose qu’on appelle vilainement le «tourisme procréatif».

Lire la suite
________________________________________________________________________________
________________________________________________________________________________

12:08 Publié dans Réflexions | Tags : pma | Lien permanent

Libé - Salarié(e)s à temps partiel : une nette avancée, Par Najat Vallaud-Belkacem Ministre des droits des Femmes, porte-parole du gouvernement

23 janvier 2013

 

Il y a trois mois, lors d’une conférence organisée à Ouistreham, à quelques pas du Quai qui avait permis à Florence Aubenas d’illustrer mieux que jamais la précarité des journées de travail en miettes de milliers de femmes, nous prenions, avec Michel Sapin, ministre du Travail, l’engagement de faire du temps partiel subi un enjeu majeur de l’agenda social. Pour la première fois, l’accord sur la sécurisation de l’emploi signé le 11 janvier par les partenaires sociaux met au cœur de son dispositif les plus fragiles et les plus précaires, notamment ces femmes à temps partiel qui sont un rouage déterminant de notre économie et qui avaient été depuis vingt ans les oubliées de la sécurité de l’emploi. Oubliées de la loi Tepa. Angles morts de toutes les réformes de la formation professionnelle, de l’assurance chômage, de la Sécurité sociale.

Lire la suite
____________________________________________________________________________
____________________________________________________________________________

28/01/2013

Lettre ouverte à Jean-Luc Mélenchon par Jean-Christophe Cambadélis ·

Mon cher Jean-Luc,

Vous vous demandez publiquement comment les socialistes appréhendent les relations avec les autres formations de gauche en général, et Jean-Luc Mélenchon en particulier. Permets-moi d’apporter ma pierre à ce débat car il commence à m’inquiéter.

La gauche est plurielle mais elle partage les mêmes valeurs. La gauche désunie ne peut les faire triompher. Tu estimes à juste raison être partie prenante de la victoire de la gauche aux présidentielles. Mais tu as d’emblée avant même le premier pas gouvernemental, décliné toute participation, à l’action de redressement de la France. Tu aurais pu être déçu dans le soutien, tu es parti sur un préjugé : je n’en serai pas. Voilà pourquoi les critiques qui sont, tu en conviendras, systématiques ont moins de force. Car d’emblée, avant toute décision, tu as estimé déjà la victoire trahie.

Lire la suite
______________________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________________